AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sun Ye.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Rebellious Dolls


Poupée
Nom de la poupée : Su-Wu.
Pouvoir / arme : Uniquement ses pieds et ses poings.
Échelle de son humanité: 7.5/10

MessageSujet: Sun Ye.   Mar 24 Juin - 13:00

-Feuille d'identité-
Sun Ye





Nom : Sun.
Prénom : Ye.
Age : 18 ans.
Sexe : Féminin.
Nationalité : Chinoise.

Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Métier : Coiffeuse.
Groupe : Rebellious Dolls.
Autres : Elle a un horrible accent quand elle parle anglais, c'est pas toujours très compréhensible.

Personnage sur l'avatar : Luo Tianyi - Vocaloid.



-Description physique-




Sun Ye se fiche pas mal de son physique. Elle sait bien qu’elle n’est pas laide, même si elle loin de ressembler à un canon de beauté. Un jour si l’envie lui prends, elle pensera peut-être à la chirurgie esthétique, paraît que ça peut faire des miracles, m’enfin ce n’est pas demain la veille que ça arrivera. Donc bon, passons. Puis en attendant, elle est plutôt mignonne.

Elle est de taille moyenne, assez mince, avec des formes… Peu imposantes, certes, mais des formes quand même et qui lui conviennent parfaitement. Après tout, quand c’est trop gros, ça fait mal au dos, puis ce n’est pas non plus une planche à pain quoi donc à la limite ça va.

Elle a les yeux verts, d’ailleurs, c’est sûrement ce qu’elle préfère chez elle. Et les cheveux couleur jaïs. Rien de très original, mais qu’importe, elle est pour la simplicité. Bien que sa coupe de cheveux soit quant à elle, assez complexe.

Pour ce qui est de son style vestimentaire. Elle s’habille plutôt simplement et ne se prend pas la tête avec ça, le premier truc qui lui tombe sous la main fera très bien l’affaire. Mais il faut avouer qu’elle aime tout particulièrement les vêtements de son pays natal, ou du moins, provenant d’Asie et qu’elle porte pas mal de bleu, sa couleur préféré.

Aussi, elle n’est pas une rebellious dolls pour rien, il n’est pas rare de la voir en train de manger. Elle n’est pas comme sa chef, elle n’a pas tout le temps un truc dans la bouche ou avec elle, mais souvent quoi.

 


-Description mentale-

 
Sun Ye, c’est une jeune fille assez enjouée, mais pas trop non plus. Généralement, elle est de bonne humeur donc souriante, mais de temps à autre, y a des jours comme ça ou même sans raison apparente, elle n’a pas vraiment le moral. Dans ses moments là, elle fait un peu la gueule, mais juste un peu.
 
Loin d’être froide, elle n’est pas particulièrement sociable. Par contre, elle est assez timide et méfiante au départ. Si elle ne vous connaît quasiment pas, elle va surtout vous écouter, vous observer et rougir. Mais si vous arrivez à la mettre en confiance, elle va rapidement regagner en assurance et par la même occasion devenir beaucoup plus bavarde et moins rougeâtre.
 
Cependant, il faut savoir que Sun Ye a un humour assez particulier. Tout d’abord, parce que c’est une adepte de l’humour noir, ce qui ne plaît pas forcément à tout le monde. Ensuite parce que, ironique et cassante, elle prend un malin plaisir à rembarrer les gens. Ca l’amuse.
 
Aussi, Sun Ye fait parfois penser à une grande gamine. Pas parce qu’elle aime encore faire des croche-pieds aux gens mais parce qu’elle a cette fâcheuse habitude de bouder comme une enfant quand quelque chose la contrarie. Si vous lui avez tenu tête où dit quelque chose de blessant, elle va aller faire la moue dans son coin.
 
C’est qu’elle est têtue et capricieuse. Elle a toujours raison, quand elle a une idée en tête impossible de la lui enlever, quand elle veut quelque chose elle finit toujours pour l’avoir. Si vous ne voulez pas céder, vous savez très bien ce qui vous attend.

Heureusement, elle n’est pas rancunière… Mais adore faire semblant de l’être. Oui, elle pardonne assez vite, mais comme elle veut des excuses, elle n’ira jamais vers vous la première. Histoire de fierté, c’est qu’elle pleine d’orgueil la petite dame.
 
Elle n’en demeure pas moins très franche comme fille. Seul problème, elle manque de tact, de délicatesse et de subtilité. Elle dit les choses de façon crue sans tourner autour du pot. Ce qui parfois peut être plus ou moins blessant. Mais ce n’est pas volontaire, faut pas lui en vouloir.

Malgré tout, il ne faut pas forcément toujours lui faire confiance. Ami ou pas. Elle est du genre à fouiller dans vos affaires quand vous avez le dos tourner histoire de trouver un scoop intéressant. C’est qu’elle s’investit à fond dans le journal des Rebellious Dolls. Puis c’est surtout qu’elle est curieuse de nature. Elle a cette mauvaise habitude de fourrer son nez là où elle ne devrait pas.
 
Malheureusement la discrétion, ce n’est pas son fort… Pas du tout, du tout, son fort. Mais elle n’y peut rien, c’est en partie à cause de sa maladresse. Oui, elle est maladroite et il s’agit là de son plus gros défaut. Que le sol soit plat ou pas, qu’il y ait des trucs qui traînent ou pas, elle est capable de  trébucher et même de se casser un bras comme ça. Elle a l’art et la manière de se ramasser. Elle est maudite, ou du moins, elle en est persuadée.

Pour finir, elle est gourmande. Elle prête à beaucoup pour de la bouffe. Faut dire, elle cuisine particulièrement mal donc si elle peut faire quoique se soit pour que vous lui prépariez un bon petit plat, elle ne va pas cracher dessus. 


-Histoire-

 


Cher père,
Sais-tu à quel point tu me manques ? À quel point maman me manque ? À quel point mon pays me manque ? Oui, bien sûr que tu le sais. Tu sais tout de moi, tu me connais par cœur. Tout comme moi je te connais sur le bout du doigt. Je te manque, maman te manque. Je sais que parfois tu regrettes de m’avoir envoyé là-bas, parce que tu es seul maintenant. Que tu t’en veux ensuite de penser ainsi, de ne penser qu’à toi. Mais ce n’est pas grave tu sais. Je ne t’en veux pas, je ne pourrais jamais t’en vouloir et maman non plus. Tu as toujours été et tu seras toujours un père formidable. Je t’aime. Je vous aime. Toi et maman. Vous en avez tellement fait pour moi. Je n’ai que de vague souvenir du pays ou bien encore de mon enfance. Mais Dieu, que je les chéries.
Enfant, j’étais déjà très maladroite. Je me faisais sans arrêt des bobos. Du coup, vous étiez toujours sur mon dos. Je n’avais que très rarement le droit de sortir si un de vous deux n’était pas dans les parages. C’était une question de sécurité. Moi, je ne comprenais pas. Souvent je me plaignais. Puis un jour, je suis sortie de la maison sans votre autorisation, par la fenêtre de ma chambre et comme de par hasard c’est ce jour-là que je me cassais une jambe. Comment j’ai fait mon compte? Je ne m’en rappelle même plus. Je me rappelle juste que je n’arrivais plus à marcher jusqu’à la maison. Je pleurais beaucoup. J’avais mal mais je ne savais pas ce que j’avais. Puis vous vous êtes rendu compte que j’avais disparu. Vous avez dû paniquer n’est-ce pas ? Quand vous m’avez retrouvé, j’étais seule dans le parc alors que la nuit commencée à tomber, vous m’avez fortement sermonnée. Mais moi, j’avais mal, alors je vous en ai voulu de m’avoir crié dessus alors que je semblais déjà avoir été suffisamment puni comme ça. Quel âge avais-je ? Neuf ans ? Oui, il me semble que c’est ça. Et toi papa, te souviens-tu de ça ? Ou bien encore, du jour où tu as rencontré mon premier amour. Là, je devais avoir douze ans. Tu ne comprenais pas. Comment à mon âge je pouvais déjà avoir un amoureux ? C’était impensable pour toi. Maman avait beau tenter de t’expliquer que c’était normal, ça te dépassé complètement.  Puis tu étais vraiment entêté, tu essayais sans cesse de me faire croire que je n’étais pas amoureuse. Tu n’arrêtais jamais. Mais tu te trompais, j’étais amoureuse, aujourd’hui encore j’en suis certaine. Ce n’était peut-être pas l’amour avec un grand A mais c’était tout de même de l’amour. Puis, tu sais, on ne sortait même pas vraiment ensemble. On s’envoyait juste des petites bouts de papier avec des je t’aime. Sinon, on parlait simplement de tout et de rien. Jamais on ne sait embrasser. On était tous les deux biens trop timides. Mais ça, tu refusais d’y croire, tu préférais faire ton parano. Si bien que tu me criais dessus chaque fois que maman l’autorisait à venir à la maison et qu’on jouait ou parler seule dans ma chambre. Tu t’imaginais toujours n’importe quoi. Et moi, je finissais toujours par te bouder, puis maman venait toujours s’excuser à ta place. Puis un jour, ça c’est fini. On est simplement resté de bons amis. Avoue que tu étais l’homme le plus heureux de la Terre ? Tu m’as chouchouté comme jamais après ça. Ça a duré quoi, une bonne semaine ? Je pouvais même te rapporter de mauvaises notes que tu ne disais rien. Ce qui n’était pas le cas de maman. Non, elle, elle ne laissait rien passer. C’est que vous étiez strict quand il s’agissait du travail scolaire. Je ne devais pas lésiner là-dessus. Malheureusement, je n’étais pas particulièrement doué puis un peu paresseux, je ne dis pas que je ne bossais pas. Non, je faisais toujours tous mes devoirs, mais je me donnais rarement à fond. Et ça se ressentait dans mes notes. J’étais un peu au-dessus de la moyenne. J’avais généralement entre douze et treize. Mais ce n’était pas suffisant pour vous. Combien de fois on s’est crêpé le chignon à propos de mes résultats scolaires que je qualifiais moi de satisfaisant… C’était le bon vieux temps… Puis ensuite, y a une cette période où tout est devenu étrange. Vous aviez changé toi et maman. Je ne comprenais pas. J’avais quinze ans, je venais de débuter ma formation pour devenir coiffeuse tout allait bien dans le meilleur des mondes pour moi. Vous aviez accepté sans rechigner mon choix de carrière. Mais voilà, un faussé c’était creusé entre nous. Vous me cachiez quelque chose, j’en étais persuadé. Seulement, je ne m’attendais pas à ça… Quand vous m’avez annoncé la même année que j’irais vivre chez une tante à SilverDawn City, j’étais anéantis. Je n’ai rien compris. Pourquoi vous ne vouliez plus de moi ? Je me posais sans cesse la question. Vous aviez beau dire que c’était pour mon bien, je n’y croyais pas. Vous disiez sans arrêt que j’avais plus de chances de réussir ma vie là-bas qu’ici. Pour moi c’était impensable, de partir comme ça, nulle part, chez quelqu’un que je connaissais à peine. C’est vrai qu’après la guerre la Chine avait été pas mal endommagé, que beaucoup été pauvre et qu’on avait de la chance de faire partie de la classe moyenne mais je ne voyais pas les choses comme ça moi. Cependant, je n’ai pas eu le choix, j’ai dû partir. Je vous en ai drôlement voulu de m’avoir forcé ainsi à prendre l’avion.  Il m’a fallu du temps pour vous pardonner. Six mois environ ?  Moi qui généralement oublie si vite. J’étais franchement sur les nerfs. Pas seulement contre vous mais contre le monde entier. Il n’y en avait qu’eux pour SilverDawn City. Tout le monde ne parlait que de cet endroit, rêver de se rendre là-bas. C’est comme si toutes les autres villes du monde, voire même les autres pays, avaient été effacées. M’enfin… Je n’y pouvais rien. Et finalement, j’étais plutôt pas mal là-bas. Bien sûr, vous me manquiez mais bon… Ma tante était elle aussi très gentille... Elle achetait souvent un journal. Celui des Rebellious Dolls. J’aimais bien le lire. On y des articles intéressants, révolutionnaires et plutôt marrants. Souvent je me demandais d’où il sortait ses drôles d’infos. Mais je les enviais, de dire ou d’illustrer ce qu’ils pensaient et/ou ce qu’ils savaient sans avoir peur que sa leur retombe dessus. Puis y a eu ce jour, lorsque j’ai eu dix-sept ans, celui où ma tante m’a tendu une lettre. Je devais aller récupérer quelque chose à la poste. Cet objet, qui n’en était pas vraiment un, c’était une poupée. Une femme semblait m’attendre au côté de celle-ci, sûrement la Créatrice, je n’ai jamais vraiment su à vraie dire. Quoi qu’il en soit, c’est la Su-Wu est rentré dans ma vie. Elle était tout ce qu’il me manquait. Et puis elle m’a été d’un soutien important lorsque ma tante m’annonçât la mauvaise nouvelle. Mère était morte… C’est pour ça que vous m’aviez envoyé là-bas. Maman ne voulait pas que je la vois mourante. Là encore, je vous en ai voulu. Tout comme j'en ai voulu à ma tante de me l'avoir caché. Alors j’ai déménagé, après tout je n’étais plus seule, j’avais Su-Wu. Sans elle, je crois que j’aurais réellement chuté dans la dépression. Mais elle est d’une telle joie de vivre. Alors au lieu de me laisser abattre, j’ai moi aussi rejoints clan. Celui des Rebellious Dolls.
Aujourd’hui, tu sais quel âge j’ai ? J’ai dix-huit ans. Et tu veux savoir pourquoi je t’écris tout ça ? Simplement pour que tu saches, qu’aujourd’hui, je t’ai pardonnée. Pour que tu saches que je t’aime. Pour que tu saches que je suis désolé.



Le rayon de soleil qui illumine ta vie,
Sun Ye, ta fille qui t’aime.







-And you ?-
Onna


Sexe : Féminin.
Âge : 17 ans.
Comment avez-vous découvert ce forum ? :Top site.
Qu'en pensez vous ? : Il gère se forum. Je le sens bien.~
Avez-vous des envies particulières pour le physique ou le caractère de votre poupée ? :
Dernière petite question : êtes vous une patata ninja ? x) Oui, bien évidemment.~


Dernière édition par Ye Sun le Mar 24 Juin - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Artist Dolls


Poupée
Nom de la poupée : Raven
Pouvoir / arme : Un truc bizarre mais pratique + POUVOIR DE SHAKESPEARE DANS TA FACE
Échelle de son humanité: 8/10

MessageSujet: Re: Sun Ye.   Mar 24 Juin - 13:05

你好! 8D Et bienvenue sur notre forum ♥ Je craque ccomplètement pour ton personnage, elle est vraiment choute '3' Tu recevras bientôt ta poupée pour que tu puisses écrire ton histoire ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Cross Dolls


Poupée
Nom de la poupée : Akhoris
Pouvoir / arme : Une épée cachée dans une ombrelle
Échelle de son humanité: 9,5/10

MessageSujet: Re: Sun Ye.   Mar 24 Juin - 13:14

Bienvenue sur le forum ♥
Ton personnage est trop chou =3

Bon courage pour la fin de ta fiche ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Bloody Dolls

Métier : Espionne uesh

Poupée
Nom de la poupée : Red
Pouvoir / arme : FAIRE DES BISOUUS - nan mais t'as cru quoi ? éwè Une méga faux de la mort. On est pas la poupée d'un BD pour rien.
Échelle de son humanité: 6/10 ( comme sa maitresse, c'est trop touchant ♥ ;w; )

MessageSujet: Re: Sun Ye.   Mar 24 Juin - 13:52

Bienvenueeeeeeeeeeee ♥
( comment j'adore trop voir de nouvelles fiches *^* ) En plus trop pitchoune ton personnage ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dream-your-life.forums-actifs.com/


avatar


Holy Dolls

Métier : Organisatrice de mariages - garde du corps
Localisation : Dans le temple du coin~

Poupée
Nom de la poupée : Bride
Pouvoir / arme : Un couteau
Échelle de son humanité: 7/10

MessageSujet: Re: Sun Ye.   Mar 24 Juin - 14:05

Bienvenue *w* Ye est tellement mimi !
Je t'offre des cookies en cadeau de bienvenue, en même temps que ta poupée :3
Si jamais tu as des réclamations, Mp moi  

-Feuille d'identité-
Su-Wu





Prénom : Su-wu
Arme(s) : Uniquement ses pieds et ses poings !
Spécialisation : Endurance
Point faible : Vitesse
Échelle d'humanité : 7.5/10

Personnage sur l'avatar : Biscuit Krueger de Hunter x Hunter

Su-wu est une poupée extrêmement optimiste et joyeuse. Beaucoup plus que sa maîtresse, elle est toujours de bonne humeur. Toutes les filles adorent cette poupée, et n'hésitent pas à lui changer d'habits ou de coiffure très souvent. Su-wu ne craint pas le regard des inconnus, et n'a aucun mal à parler aux personnes qu'elle ne connait pas.
Par contre, elle est très très susceptible. Cette poupée prend la mouche dès qu'on dit un mot de trop, et devient une vraie furie. Sa colère repart aussi rapidement qu'elle est venue, enfin, après avoir mis le malotru au tapis.
Contrairement à sa maitresse, elle ne mange que peu souvent (une poupée n'a pas vraiment besoin de manger), mais c'est une véritable cordon bleu. Théa elle-même demande souvent à Su de lui faire la cuisine.
• Elle est une combattante née, et son endurance est sans égal. Courir pendant 24 heures ? Aucun problème. Mettre au tapis cinq racailles qui embêtent Ye Sun ? Aucun problème.
• Su-we aime les Rebellious Dolls, mais pas du tout les Cross Dolls. Et ne parlons même pas des Bloody Dolls...
• Su-we est toujours là pour aider Ye Sun quand celle-ci se ramasse. Elle a même une petite boîte cachée dans ses vêtements avec des pansements et du désinfectant.






PS : je me suis permise de rajouter deux icons en haut, car ça faisait vraiment bizarre sans xD Mais si tu ne les aime pas, enlève-les ^^

_________________


Alyssa discute en Saddlebrown et Bride en Cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Rebellious Dolls


Poupée
Nom de la poupée : Su-Wu.
Pouvoir / arme : Uniquement ses pieds et ses poings.
Échelle de son humanité: 7.5/10

MessageSujet: Re: Sun Ye.   Mar 24 Juin - 18:44

Merci à vous pour l'accueil ! ♥
Puis merci pour la poupée ! Et pour avoir ajouté les deux icons que je n'ai pas eu le temps de mettre !

Et je crois avoir fini ma fiche.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Holy Dolls

Métier : Organisatrice de mariages - garde du corps
Localisation : Dans le temple du coin~

Poupée
Nom de la poupée : Bride
Pouvoir / arme : Un couteau
Échelle de son humanité: 7/10

MessageSujet: Re: Sun Ye.   Mar 24 Juin - 19:10

J'aime ton histoire, la présentation est originale ♥
Je te valide o/

_________________


Alyssa discute en Saddlebrown et Bride en Cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Sun Ye.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sun Ye.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puppet Master :: Le Forum et les Personnages :: Les Présentations :: Les Présentations validées-