AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SilverDawn City, une utopie vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


La Créatrice

Localisation : DTC

MessageSujet: SilverDawn City, une utopie vivante   Jeu 23 Aoû - 19:45


-Silverdawn City-


Extrait du guide touristique de SilverDawn City

Bienvenue à SilverDawn City, la gigantesque métropole servant de décor aux Rps de Puppet Master! Voici quelques précisions concernant cette ville abritant toutes sortes d'ethnies et de richesses.

SilverDawn City, ou la Ville de l'Aube d'Argent, peut être située dans ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, au bord de l'océan. Il est impossible de savoir exactement le nombre de résidents permanents, tant les migrants sont nombreux, mais celui-ci est estimé à plusieurs centaines de millions. Cette cité surnommée " Le Nouveau New York " est entièrement composée de bâtiments futuristes et bien plus développés par rapport aux années précédant la Grande Guerre. Une nouvelle génération d'architecture a émergé du talent de ses créateurs de génie. Le manque croissant d'énergies naturelles a forcé l'être humain à être particulièrement consciencieux sur ce point et à ne surtout pas gaspiller; des architectes de génie ont donc conçu des édifices à basse consommation et le peuple a été incité à préserver les ressources devenues trop rares et surexploitées par plusieurs générations d'hommes inconscients et irrespectueux de la Nature.  

Peu après cette guerre destructrice qui fit du Monde un immense champ de bataille, la division de la société influa également sur la ville même. Les boulevards magnifiques qui faisaient autrefois la fierté de leur constructeurs ont disparus et remplacés par des résidences pour les hommes possèdent le privilège d'une richesse sans limites. Les familles pauvres et endettées ont été laissées pour compte dans les bas quartiers de la ville, qui sont très déconseillés aux visiteurs. Mais le plus intéressent de cette ville n'est pas ici, bien évidemment!

Les quelques personnes ayant les moyens pour faire du tourisme parmi les régions moins touchées préfèrent visiter les immenses infrastructures de loisirs, qui semblent constituer un monde parallèle à la dure réalité de la guerre. Mais cette société fragile parviendra-t-elle à subsister jusqu'au bout? Même le mieux renseigné des guides touristiques ne saurait dire la réponse...

Voici tout de même quelques recommandations pour votre visite.


-  Si, comme beaucoup de touristes, vous êtes venus ici pour dépenser, alors votre premier objectif doit être Utopia District, plus grande division de la ville. Le quartier s’organise autour de Golden Lane, un gigantesque boulevard éclairé la nuit par des milliers de lampadaires. Les accros du shopping seront ravis : un nombre ahurissant de galeries marchandes et de boutiques de luxe combleront votre fièvre acheteuse. Gardez tout de même un œil sur votre portefeuille, car les pickpockets sont en friands, surtout dans un tel endroit. Évitez également de sortir trop tard la nuit dans les petites rues, car le trafic de drogue est très présent. Et on ne sait jamais sur qui vous pourrez tomber. Pour les porte-monnaie bien garnis, ne ratez pas l’Hôtel Velvet Rose : une sélection de suites toutes plus excentriques les unes que les autres rendront votre séjour inoubliables.

-  Les grands magasins ne vous satisfont pas ? Vous préférez sûrement Pulchra District, un quartier beaucoup plus calme et sûr. Les nombreux parcs satisferont votre soif de nature, et les magasins sont beaucoup plus sympathiques et surtout moins chers. À ce propos, la boutique de bibelots de Katharin est une destination appréciée : on y trouve parfois des objets bien étranges à prix tout à fait modique. Les enfants (et les adultes aussi) apprécieront aussi la grande proportion de magasins de nourriture de toute sorte, multipliée les jours de marché. En ce qui concerne les hôtels, vous trouverez sans doute un adorable petit gîte à prix abordable.

-  Pour les familles et les rêveurs agités, Fantasia District est un paradis coloré et animé : c’est ici qu’on s’aperçoit à quel point toutes les cultures se sont mélangées. Admirateur de l’architecture traditionnelle indienne, ou des immeubles typiques brownstone new-yorkais ? Vous en trouverez forcément un échantillon. Pour ce qui est des loisirs, vous ne risquez absolument pas de vous ennuyer : le bord de mer (le quartier est le seul longeant la côte) est agréable l’été, et plein de festivals de musique pour tous les goûts se tiennent ici. Sans compter l’incontournable parc d’attractions vénérés par les jeunes enfants (et les grands aussi). Toute cette agitation risque de vous désorienter : n’hésitez pas à demander votre chemin, les habitants sont très gentils.

-  Les couples romantiques ou simplement les personnes élégantes apprécieront Antiqua District. Dominé par l’élite intellectuelle de la ville, c’est le point culminant de la culture à SilverDawn City. Mais soyez sans crainte : il n’y a pas que des musées. Les touristes adorent sortir le soir voir un opéra, ou une pièce antique dans un des nombreux théâtres. Les gourmets se retrouveront aussi : que vous soyez plutôt petit bistrot français ou ristorante italien, tous vos désirs culinaires sont là. Ne manquez pas aussi les nombreuses boutiques de mode raffinées, dans un tout autre esprit que celles d’Utopia District. L’attraction principale reste la reproduction exacte des thermes antiques de Trajan, où on peut se baigner comme un(e) citoyen(nne) Romain(e).


-  Enfin, le quartier de Dark District n’est pas très recommandable. Non seulement il n’y a pas grand-chose à voir (surtout des usines et des immeubles délabrés, en fait), mais ce quartier n’a pas très bonne réputation. Mais si vous jouez le touriste engagé, vous pourrez sûrement engager la conversation avec quelques très gentils habitants qui seront ravis de parler de l’histoire de la ville avec vous.

-  Phoenix District est depuis de nombreuses années interdit à la visite. De toute façon, même si vous tentez de vous y infiltrer, le spectacle est assez désolant.   

Bonne visite à SilverDawn City ! Et ressentez au plus profond de vous même l’atmosphère si particulière de la cité… 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puppetmaster.lebonforum.com
 

SilverDawn City, une utopie vivante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark City 2.10 FIN
» Pink city
» 06. L'utopie du "pas d'élèves"
» Paradise City
» Une chatte emmurée vivante miraculée pour la fin d'année...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puppet Master :: Le Forum et les Personnages :: Règlement et Contexte-